Les cuves de récupération de l'eau enterrées

Si on connait à présent bien les cuves de récupération de l'eau pluviale extérieures, qui alimentent les jardins et les massifs fleuris de nombreuses propriétés, on connait en revanche beaucoup moins bien les systèmes enterrés et leurs nombreux avantages.

Comment fonctionnent les cuves enterrées ?

Le principe est rigoureusement le même que pour les cuves extérieures. Elles stockent les eaux pluviales. Mais la cuve n'est pas visible. Elle n'est pas de fait exposée au soleil, ce qui génère l'apparition d'algues. Parfois, dans les habitations les plus modernes, une partie des eaux claires sont récupérées et filtrées. L'autre intérêt de la cuve est qu'un robinet peut être positionné à la fois au dehors et dans un garage. Enfin, des systèmes de filtres garantissent que seule l'eau soit stockée. les morceaux de feuille, de petits carrés de mousse ne passent pas. L'eau n'est pas potable mais peut servir à de nombreuses utilisations domestiques.

Peut-on adapter une cuve enterrée dans toutes les habitations ?

En théorie oui, mais il faut que plusieurs conditions soient réunies. Premièrement il faut disposer d'une surface de toiture qui intercepte les précipitations et qui soit suffisamment importante pour qu'une bonne quantité d'eau soit captée. C'est avant tout une affaire de choix financier et de durée de rentabilisation de l'investissement. on peut considérer qu'à partir de 40 mètres carrés l'utilisation est déjà optimale.

Deuxièmement, le propriétaire doit disposer d'une surface suffisante de terrain qui soit accessible. Il faut qu'il soit possible d'y creuser la fosse qui accueillera la cuve enterrée. Une fois installée, la surface pourra de nouveau être engazonnée ou utilisée, mais pour des raisons d'entretien ou de maintenance, il faut parfois pouvoir accéder à la cuve. La surface nécessaire est réduite mais doit être idéalement positionnée vis à vis des chanlattes et de la gouttière.